Le Hanok : Une Maison Traditionnelle Coréenne ?

Le Hanok :

 Le Hanok  Le Hanok

 

 

 

 

 

Le Hanok (한옥) est une maison traditionnelle Coréenne conçue au 14e siècle pendant la Dynastie Joseon. L’architecture Coréenne fait attention à la position de la maison en rapport avec ce qui l’entoure (la saison, le terrain, etc.). L’intérieur est aussi construit en accord avec l’emplacement de la maison. Ce principe s’appelle le Baesanimsu, qui veut dire que la maison idéale est construite avec une montagne derrière et une rivière devant. Ces maisons prennent des formes différentes, selon les régions où elles sont construites. Dans les régions du nord, où il fait plus, froid, les Hanoi ont la forme d’un carré avec une petite cour au centre pour mieux garder la chaleur. Au sud, les Hanoks sont plus ouverts et sont en forme de L. (voir image au-dessus).

Histoire du Hanok: 

 Le HanokLes Coréen de la paléolithique (plus longue période de la Préhistoire) vivaient dans des caves ou des maisons temporaires. Dans la période du Néolithique, les maisons temporaires sont devenues des petites cabanes en bois. Ils creusaient dans le sol avec une pelle puis construisaient une petite maison avec des chevrons et pilier. Le bois servait de matériaux pour les chevrons et les piliers. Pour le plafond, on optait pour de la paille.

Dans l’âge du bronze, il y avait beaucoup de colonnes dans une maison. Les maisons étaient donc plus grandes qu’avant. Puis dans l’âge du fer, les maisons utilisaient aussi le Giwa. Une sorte de toiture fait en terre cuite, avec cette utilisation, les hanok ont pris une forme spécifique.

Corée du Sud: 

 Le Hanok

À partir de 1970, les anciens architectes ont appris l’architecture moderne. Voyant les Hanok comme des antiquités passées dont l’architecture n’était pas efficace, ils démolirent beaucoup de Hanok. Aujourd’hui, beaucoup de Hanok ayant une importance historique ont disparu. Dans de grandes villes de Corée du Sud, il ne reste plus que de petits groupes de Hanok. Cependant, depuis les années 2000, on surligne la valeur des Hanok. Leurs fonctions écologiques et médicales étant mises en avant.

Aujourd’hui, le nombre de personne qui essaye d’emménager dans des Hanok est en hausse. Il s’agit souvent de se guérir de maladie telle que l’asthme souvent causé par l’environnement. Beaucoup d’autres lieux essayer d’imiter le design raffiné des Hanok. Ces lieux sont souvent : les toilettes, des lieux privés, des cafés, etc. Des stations de train ont un design similaire au Hanok.

Corée du Nord: 

À Gaesung, les Hanok traditionnels sont toujours là et jouent un rôle majeur dans l’attraction touristique.

On peut même trouver des Hanok dans le nord-ouest de la Chine. Les Coréen y habitant y ont construit leur propre Hanok, il y a plus de 100 ans. Depuis 2010, les gens ont pour projet de créer un village Hanok à Heilongjiang.

Les Caractéristiques: 

 Le HanokL’aspect respectueux de l’environnement des Hanok coréen varie de la structure internes du bâtiment aux matériaux utiliser pour la construire. Une des particularités uniques de ces maisons est le design spécial qu’elles ont pour refroidir l’intérieur en été et pour la réchauffer en hiver.

Puisque la Corée, a un été très chaud et un hiver très froid, un système chauffant ou refroidissant important est nécessaire en Corée. L’Ondol est un sol possédant un système chauffant et le Daecheong est à l’inverse est un sol possédant un système refroidissant. Ces deux systèmes, on servi depuis très longtemps à se réchauffer en hiver et à se refroidir en été. Ces manières “primitives” de chauffage et d’air-conditionner ont prouvé leur efficacité et encore aujourd’hui, on les utilise dans beaucoup de maisons.

Pour plus de sécurité lors des tremblements de terre, le chauffage ou même les Daedulbo n’ont pas été insérés dans le sol, mais incrustés dans les bases du Hanok.

Les différences entres les régions: 

Comme je l’ai expliquée plus haut, la forme du Hanok change, selon les régions. Dans le sud, vu que les températures sont plus chaudes, les Coréens construisent les Hanok en ligne droite. Cela permet au vent de mieux circuler dans le bâtiment.

Dans le centre, le Hanok le plus populaire est celui en forme de L ou en forme de la lettre Coréenne ㄱ. La forme est un mixte entre les formes du nord et du sud.

En revanche, dans le nord, les Hanok sont en forme de carré comme une boite avec un “troue” au centre. Ça ressemble à la lettre Coréenne “ㅁ” . Cette forme permet de bloquer le vent afin de mieux conserver la chaleur au sein du bâtiment.

Une maison pour chaque classe sociale:

 Le HanokLa structure du Hanok dépend aussi de la classe sociale. En effet, les maisons pour l’aristocratie (le Yangba), la petite bourgeoisie (le Jungin) et roturier rurale (en gros les travailleurs de la ville) sont différents. Leurs maisons ne soulignaient pas seulement les fonctions, mais posséder une esthétique de qualité. Des tuiles forment le toit de ces maisons.

Alors que ceux des villageois,  construits de sorte à être seulement fonctionnels, n’ont pas de but esthétique. Le toit est tressé dans de la paille de riz.

 Autres: 

Il existe un mythe autour de cette maison traditionnelle. Des mythes tell que Sungjosin, Samshinhalmi ou encore le “Kitchen God” (Lit: Dieu Cuisine/Dieu de la cuisine). Mythe cru par les personnes qui croient en l’existence de différents Dieu lié à la maison. Cette croyance existe aussi dans la religion des Aïnous.

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Facebook
Facebook
INSTAGRAM