Temple Enryaku-ji: Un temple classé au patrimoine historique de l’UNESCO

Le Temple Enryaku-ji:

Enryaku-ji

Situé au Mont Hiei à Otsu, le temple Enryaku-ji est un monastère Tendai (école de Mahayana Buddhism). Il est fondé en 788 au début de la période Heian (794-1185). Saicho (767 – 822) est aussi connu sous le nom de Dengyo Daishi, et il a  aussi introduit le Tendai au Japon. De plus,e quartier général de la secte du Tendai est l’Enryaku-ji. C’est également l’un des monastères les plus importants de l’histoire du Japon. L’UNESCO l’a classé monument historique de l’ancien Kyoto. Les fondateurs du Jodo-shu (branche du bouddhisme) et du Nichiren Bouddhisme ont passé du temps au monastère. L’Enryaku-ji est le centre du Kaihogyo (forme d’ascétisme pratiquée par les moines bouddhistes).

L’histoire du temple Enryaku-ji:

Enryaku-jiAvec le soutien de l’empereur Kanmu, Saicho, le moine bouddhiste donnait des ordres à 807 disciples. Discipline stricte, ses moines vivaient isolés pendant douze ans pour étudier et méditer. Les meilleurs auront des positions dans le monastère alors que les autres auront des positions au sein du gouvernement. À son meilleur jour, le temple était un grand complexe de plus de 3 000 sous-temples et une armée de moines.

Au 10ème siècle, une succession de disputes éclata entre les moines Tendai de la lignée d’Ennin et d’Enchin. Donnant ainsi lieu à des oppositions entre les centres Tendai de Enryaku-ji et Mii-dera. Tout deux connus comme l’ordre des montagnes (Sanmon) et l’ordre des temples (Jimon). Les moines guerriers mirent fin aux disputes. Les leaders Tendai engagèrent des mercenaires armées qui menaçaient les rivaux et défilaient dans les capitales pour faire appliquer les lois du monastère.

La fin du conflit: 

Enryaku-jiLe seigneur de guerre Oda Nobunaga arrêta le militantisme bouddhiste en 1571 pour supprimer tous rivaux potentiels et pour réunir le pays. Il attaquera également l’Enryaku-ji, aplanissant ainsi le bâtiment et massacrant les moines. Seul un bâtiment a survécu, le Rui-do, situer sur un long chemin du complexe de Sai-to. La structure actuelle d’Enryaku-ji date de la fin du 16ème siècle et du début du 17ème siècle, lors de la reconstruction après le changement de gouvernement. Quelques bâtiments ont été déplacés dans d’autres temples pendant la reconstruction comme par exemple le Mii-dera. ces bâtiments sont très anciens même s’ils ne sont plus sur le lieu de leur construction d’origine.

Une grande parité des bâtiments du Enryaku-ji sont assemblées dans 3 zones: le Todo (pagode de l’Est), Saito (pagode Ouest) et au Yokokawa. Les bâtiments les plus importants sont à Todo, mais à Saito (à 20 minutes de marches de Todo) a beaucoup de bâtiments importants. Plus isolé et moins visité, il y a Yokokawa. 1h30 de marche sont nécessaires pour l’atteindre.. Il est cependant, plus accessible par un bus qui relie les 3 complexes ainsi que les autres lieux à visiter sur la montagne.

Complice de crime organisé ? 

Enryaku-jiLe 4 avril 2006, le temple organisa une cérémonie pour le leader Yamaguchi-gumi, l’une des plus grandes organisations de Yakuza au Japon.Yamaguchi-gumi a déjà utilisé ce genre de cérémonie pour une collecte de fond et montrer sa force. La police de la préfecture de Shiga a demandé l’arrêt total de la cérémonie. Mais, le temple a refusé et à tout de même reçu l’argent du “crime” et a autorisé plus de 100 membres du clan de Yamaguchi-gumi à s’y rendre.

Après les rapports des journaux Asashi Shimbun et Yomiuri Shimbun, L’Enryaku-ji fit face à un scandale national. Critiqué par l’association des temples bouddhistes japonais (représentant 75 000 temples), menant ainsi un mouvement anti Yakuza. C’est finalement le 18 mai, que les directeurs d’Enryaku-ji ont démissionnés puis se sont excusés sur leur site internet. 3 000 autres temples ont reçu un e-mail d’excuse.

 

Le temple est très ancien, il vaut le détour. Je vous le conseille si vous voulez visiter ce genre de lieu. Selon-moi, c’est un des lieux à ne pas manquer ! Dites-nous si vous l’avez déjà visité en commentaire ! Si oui, qu’avez-vous retenu du temple ? Avez-vous aimé ? Détesté ? Pourquoi ? Voulez-vous le visiter ? C’est l’un des temples que j’aimerais bien visiter personnellement !

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Facebook
Facebook
INSTAGRAM