Temple Kaneiji: Le Temple Familiale des Tokugawa

Temple Kaneiji:

Temple Kaneiji

Il est fondé en 1625 par l’évêque Tenkai Sojo, le temple Kaneiji est construit pour le clan Tokugawa. Le temple fonctionnait comme un hall de prière pour protéger le Kimon (le portail du démon) du château d’Edo. Mais il devient le temple familial des Tokugawa où ils pratiquaient le bouddhisme. Sous son meilleur jour, le temple abrité 68 bâtiments de taille divers. Une grande partie brûla lors de la guerre civile. Dans le cimetière à l’arrière du temple, se trouve un mausolée conservant six shoguns de la famille Tokugawa. Le mausolée de bronze fait 3m de haut. C’est une “Propriété Culturel Important”.

Son Histoire: 

Tenkai voulait créer un puissant centre religieux, pour y arriver, il fit construire le Kaneji en imitant le temple Enryakuji. Erigée au nord est du château d’Edo, il a pour objectif de chasser les mauvais esprits qui d’après les croyances viennent de cette direction. Son projet, depuis le début, a obtenu le soutien du Shogunat, si bien que Tokugawa Hidetada lui a donné en 1622 une terre pour la construction. En ces temps-là, il y avait 3 Daimyo qui possède des résidences de banlieue sur ces terres. On leur retirera leur terrain pour le donner à Tenkai afin qu’il construise le temple. 50 mille argents Ryo et un bâtiment lui furent également donné en guise de contribution.

Temple Kaneiji

 

La résidence de l’abbé en chef, le “Honbo” fut construite en 1625, l’année de la fondation du temple. Après cela beaucoup de Daimyo contribuèrent pour construire d’autres édifices. “Konponchudo” est le hall principal achevé en 1697. Kokai, le disciple de Tenkai prit sa place après sa mort en 1643. Son successeur fut le 3eme fils de l’empereur Go-Mizunoo, Shuchoho Shinno.

 

Le temple sous l’empire des Tokugawa: 

Avec les services des Tokugawa le temple prospéra, mais le temple ne fut que celle des Tokugawa alors que le temple funéraire des Tokugawa était le lieu ou le second Shogun Hidetada était. Son successeur Iemitsu ne repose pas au temple malgré le mausolée existant. Le temple devient un temple funéraire pour la famille Tokugawa. Enterré soit à Zojo-ji soit à Kaneji, 6 dans l’un et 6 dans l’autre. Le cimetière est cependant fermé au public, mais vous pouvez le voir de l’extérieur.

La dernière visite d’un des membres du shogunat des Tokugawa date du 8 août 1863, pour un service de mémoire envers Tokugawa Iesada par sa femme.

La destruction du temple: 

Temple Kaneiji

Les forces révolutionnaires occupées la plus grande partie de Tokyo et le château. La plupart des troupes des Tokugawa avaient capitulé. Cependant, un groupe de soldats du shogunat s’étaient barricadé dans Ueno avec l’intention de résister. Composé des membres du Shogitai (environ 2000 hommes), une unité militaire des premiers domestiques des Tokugawa. Ils ont tenu l’abbé du Kaneji en otages, c’est probablement pourquoi les révolutionnaires n’ont pas attaqué tout de suite.

Le 4 juillet 1868, l’attaque final arrivera tôt le matin, l’artillerie encercla Ueno. Après une bataille féroce, les forces révolutionnaires passèrent à travers les défenses près de l’entrée du parc Ueno. Il y eu environ 300 mort, la plupart des troupes de l’artillerie se sont égarer. Créant ainsi des feu détruisant le Kaneji et une centaine de bâtiments. L’abbé du temple s’est enfuit déguisé et quitta la ville par bateau.

Temple Aujourd’hui: 

C’est dans ce temple que les force de l’Empereur ont attaqué les derniers combattant des Tokugawa en 1869. On raconte qu’il y a encore des impacts de balle dans les murs de bois. Mais plus remarquable, encore, le temple contient une pierre gravé. C’est un mémorial pour les âmes des insectes morts. Sessai Matsuyama ordonne la construction en 1821.

Il commémore l’esprit des mouches, des grillons, des sauterelles tuées lors d’expérience scientifique. Tuée lors des études anatomiques des insectes demandé par Matsuyama lui-même. Causant la mort d’autant de créatures vivante, Matsuyama est replis de culpabilité. Où juste une volonté d’honorer les insectes pour leur contribution. Le monument est aujourd’hui nommé monument historique par le gouvernement de Tokyo.

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Facebook
Facebook
INSTAGRAM