Aokigahara: La forêt du suicide près du Mont Fuji au Japon

La Forêt du Suicide:

Aokigahara

Aokigahara est une forêt se trouvant à la base du Mont Fuji, à moins de 160km de l’ouest de Tokyo. Les locaux l’appellent aussi “Jukai” (lit. : mer d’arbre) car c’est une forêt très dense. C’est une forêt très unique de différente manière. Dû à cette densité, les touristes et les randonneurs utilisent des rubans en plastique pour marquer le chemin à travers la forêt afin de ne pas se perdre. Les premiers kilomètres sont remplis de ruban et d’autres déchets laissé par les touristes.

Tout d’abord, il y à très peu voire aucune faune ce qui en fait un lieu très calme et populaire pour les locaux. Mais attention, ce côté calme cache un secret (ou pas) plus macabre et triste. En effet, Aokigahara est le lieu le plus “populaire” pour le suicide. Le calme des lieux laisse penser au japonais que c’est un lieu hanté, et beaucoup de personnes n’ose pas entrer dans la forêt. Il y a donc beaucoup de mythes tout autour d’Aokigahara. À l’inverse, il y a deux cavernes très populaires dans cette forêt ce qui en fait un lieu touristique populaire, mais aussi un lieu de visite pour les écoles.

(Mais avant de rentrer dans les détails, j’aimerais préciser que rien de très drôle n’est affiché ici. Je ne vous mettrais aucune photos de corps ou autres. Je ne parlerais pas non plus de la “polémique” qu’il y a eu autour de Paul Logan et de sa vidéo dans cette forêt.).

Aokigahara

La forêt à une réputation historique pour être la maison pour les Yurei (esprit des morts dans la mythologie japonaise). Récemment, cette forêt est de plus en plus connue pour être l’un des “sites” de suicide les plus connus.

À l’entrée, on peut y apercevoir des signes qui demandent aux visiteur aux idées suicidaires de penser à leurs familles et de contacter une association de prévention contre le suicide.

Les signes sont souvent en japonais, mais aussi en anglais et on peut y lire : “Votre vie est un cadeau précieux qui vous a été donné par vos parents” ou encore ” Pensez à vos parents, frères et sœurs et vos enfants encore une fois. Ne soyez pas perturbé seul”. En 2003, on a dit que 105 suicides ont pris place au sein de cette forêt. Pourtant, on pense que le nombre doit être plus élevé, car en effet, beaucoup de corps ne sont jamais retrouvés dans cette forêt.

Il faut aussi savoir qu’historiquement la forêt n’a pas toujours été un lieu de suicide. Pourtant, certains cas montrent qu’au 19e siècle, Aokigahara fut un lieu où l’ont abandonné les personnages âgés et parfois les enfants dont on n’arrivait plus à s’occuper. Ils mourraient souvent de faim. Ce n’est qu’après quelques livres que ces lieux sont devenus très populaires pour le suicide.. comme le livre “Tower of Waves” de Seicho Matsumoto en 1960. Puis en 1993, Wataru Tsurumi publie “the complete Manual of suicide” a augmenté le taux de suicide. L’auteur y a décrit les endroits “parfait” pour le suicide et aussi les lieux les moins accessibles par l’homme et où les corps sont plus difficiles à trouver. Une fouille de la forêt est organisée avant les vacances pour retrouver les corps et les retirer pour les identifier et contacter les familles si nécessaire.

Le tourisme est toujours autorisé: 

AokigaharaVous pouvez camper dans la forêt, mais ne vous étonnez pas si les gardes forestiers viennent vous parler. En effet, on dit que ceux qui campent dans la forêt ne sont pas sûr de vouloir se suicider. Il reste donc la nuit pour débattre sur ce qu’ils vont faire. Il est donc normal que les patrouillent s’assoient avec eux pour discuter et les persuader de partir et ne pas se suicider. De plus, riche en fer magnétique la forêt ne permet pas le réseau téléphonique de passer (donc pas de GPS).

Attention toutes les personnes qui visitent cette forêt n’ont pas forcement prévu de se suicider ! Il y a tout de même une très belle vue du mont Fuji et aussi les grottes de Narusawa. Alors, si vous décidez de tout de même visiter et filmer cette forêt vous avez le droit ! Mais s’il vous plaît, restez respectueux de la nature et de ce que vous y verrez ou trouverez. Si vous tombez sur le corps d’une personne qui vient de se suicider, ne le filmait pas, ne vous moquez pas, mais rester respectueux.

Voici quelques gestes à avoir lors de ce genre de “rencontre”:

  1. Si le corps n’est pas décomposé, vérifié si les bouts des doigts ont noirci ou s’il respire encore. Parfois, les gens sont seulement inconscients, car tout le monde n’utilise pas la pendaison comme moyen de suicide. Certains font des overdoses sur des médicaments ou autres.

2. Si la personne est déjà décédée, ne touchez pas à ses affaires. Cela ne se fait pas, et n’est pas respectueux ! Ce n’est pas à vous de vérifier l’identité de la personne.

3. S’ils sont encore en vie, appelez l’ambulance. C’est le 119, le numéro combine l’ambulance et les pompiers. Ne vous inquiétez pas si vous ne parlez pas japonais : ils ont un service anglophone.

4. C’est évident mais, ne filmez pas un corps.

5. Vous pouvez aussi appeler le 110 pour la police. De plus, tout autour d’Aokigahara, il y a des centres de prévention. Il vous suffit de suivre les signes. Il est vrai que dans la forêt le réseau est mauvais, mais il y a beaucoup de parkings ou même des centres de prévention où vous pouvez aller. Ils y passent des musiques très forte pour vous aider à les trouver.

6. Si vous ne voulez absolument pas trouver un corps ou tomber sur un corps, alors ne suivez surtout pas les rubans. Car aujourd’hui, un ruban montre qu’une personne est mort pas loin ou pense à se suicider.

Un film appelé “Nos Souvenirs” en français parle de la forêt du suicide si cela vous intéresse.

L’histoire parle d’Arthur Brennan qui est venu se suicider dans la forêt d’Aokigahara au pied du Mont Fuji. Alors qu’il trouve l’endroit qui lui semble idéal, il aperçoit un homme au loin. Celui-ci semble blessé et perdu. Assailli par un sentiment d’humanité irrépressible, il décide de lui porter secours. Alors qu’il est venu ici pour mourir, il va aider un homme à survivre.

 

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Facebook
Facebook
INSTAGRAM