Abe No Seimei : Un personnage Légendaire du Folklore Japonais

Abe No Seimei: Présentation:

Abe No Seimei

Abe No Seimei est un onmyōji né le 21 févrirer 921 et mort le 31 octobre 1005. En plus de sa notoriété dans l’histoire, il est aussi une figure légendaire du folklore japonais. Il apparait dans de nombreux films et séries. Seimei travaillé pour les empereurs sous le gouvernement Heian en fabriquant des calendriers et en donnant des coseilles spirituelle pour traiter les problèmes. 

En tant qu’Onmyōji, il priait pour le bien-être des empereurs et du gouvernement tout en donnant des conseils sur tout type de problèmes. Abe fut aussi un astrologue et prédit de nombreux évènements astrologique. Il vécu une longue vie sans problème de santé majeure, ce qui a contribué aux croyances populaires : il avait des pouvoirs surnaturels.

Le temple de Seimei à Tokyo est un temple très connu en son honneur. La station de métro Abeno et son quartier à Osaka sont dits être nommés d’après lui, car c’est là que sa légende place son lieu de naissance.

La Vie d’Abe no Seimei :

La vie de Seimei est bien répertoriée et il n’y a presque aucune zone d’ombre. Son ascendance n’est pourtant pas très claire. Son ancêtre aurait pu être Abe No Masuki ou Abe no Shunzai ou encore Abe no Miushi. On pense également que son ancêtre pourrait être Abe no Nakamaro comme Abe no Sukune No seimei bien que d’autres sources ont enregistré son nom comme Abe no Asomi no Seimei. Ce nom se réfère à Abe no Asomi qui est descendant d’Abe no Miushi. D’après Anderson, Abe no Seimei était le descendant du poète Abe no Nakamaro et le disciple de Kamo no Tadayuki et Kamo no Yasunori au 10e siècle. Il devient le successeur de Kamo No Yasunori dans l’astrologie et la divination.

Abe No Seimei

Son travail consisté a analysé les événements étrange, dirigé des exorcismes, protéger contre les mauvais esprits et accomplir divers rites de géomancie. D’après le Konjaku Monogatarishu, il a prédit l’abdication de l’empereur Kazan, juste en observant les phénomènes astraux. Sa réputation s’agrandit tellement que vers la fin du 10e siècle le ministère d’onmyodo était contrôlé par le clan Abe.

Le symbole mystique de l’étoile à 5 pointes, appelé pentagramme dans l’ouest est connu au Japon pour être le sceau d’Abe no Seimei. Ce symbole se trouve aussi à l’entrée du temple de Seimei.

La légende :

Après sa mort, beaucoup de légendes se formèrent autour du personnage un peu comme ceux autour de merlin. Beaucoup de ces légendes furent écrits dans le Konjaku Monogatarishu. Pendant l’air d’Edo, beaucoup d’histoire se concentre sur ces actions héroïque. D’après cette légende Abe no Seimei n’était pas entièrement humain. Son père Abe no Yasuna était un homme, mais sa mère Kuzunoha était une Kitsune. À un très jeune âge, environ 5 ans, il était supposément apte à donner des ordres à un Oni peu puissant. Sa mère confia Seimei à Kamo no Tadayuki pour que celui-ci vive une vie d’homme normal et ne devienne pas méchant.

(Oni: créatures du folklore japonais)

Abe No SeimeiL’air de Heian, surtout la période durant laquelle Seimei vécu, était un temps de paix. Beaucoup de légendes sur Seimei tournent autour d’une bataille magique avec son rival Ashiya Doman. Une des histoires les plus connues fut celle ou Doman et le jeune Seimei firent un duel divinatoire pour révéler ce que contenait une boite spéciale. Doman fit mettre 15 orange dans la boite et lors du duel “devina” le contenu de la boite. Seimei comprit la ruse et transformant les oranges en rat, affirma qu’il y avait 15 rats dans la boite. Lorsque le contenu fut révélé Doman, fut choqué et vaincu.

Ce n’est bien sûr pas le seul conte sur Seimei. Il apparaît comme un personnage secondaire dans le Heike Monogatari. on raconte qu’il avait la responsabilité de deviner ou se trouvait le Shuten-doji (un Oni puissant) massacré par Minamoto no Yorimitsu. Parfois, on raconte aussi qu’il est l’Onmyoji qui aurait découvert la vraie identité de Tamamo no Mae. Même si l’année de l’histoire de Tamamo no Mae ne correspond pas à celle de Seimei

Livres:

Films:

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Facebook
Facebook
INSTAGRAM