Oct 31

Special Halloween 2017 : Legende urbaine

5 légendes urbaine asiatique dite effrayante! 

Halloween

C’est Halloween ! Je ne célèbre pas cette fête personnellement, mais je connais quelques légendes urbaine asiatique qui pourraient vous intéresser. Halloween étant un jour ou les gens aiment l’horreur, j’ai pris des légendes assez “gore” et horrible sans forcément faire peur donc âme sensible s’abstenir !

Légende n°1 :  Hong Kong, Chine

En 1999, Hong Kong fut horrifié d’entendre l’histoire du meurtre dans un appartement à Granville. La victime avait 23 ans, Fan Man-yee, avait été enlevée par 3 hommes et séquestrer pendant plus d’un mois. Pendant cette séquestration, elle fut torturée sans merci tous les jours jusqu’à ce que mort s’en suive. Son corps avait été découpe en morceaux et jeter dans les poubelles avec les ordures ménagères. Sa tête fut cousue dans une peluche Hello Kitty, c’est pourquoi la presse a appelé cette histoire le meurtre hello kitty.

HalloweenPendant plusieurs jours, les autorités ignoraient que la jeune femme avait été tuée. Mais un jour, le petit ami de l’un des meurtriers est venu se plaindre que le fantôme de la femme que son copain avait tuée l’a hanté. La police en rigolait au début, mais la fille était persistante. Ils ont alors décidé d’aller voir sur les lieux de l’adresse qu’elle avait fournit. Arrivée sur place, ils furent horrifiés par la vue de ce qui s’était passé.

 

Les suspects furent vite capturés et reçurent une condamnation à perpétuité, mais l’histoire ne s’arrête pas là. Les mois suivants le meurtre, les caméras de la CCTV on capturé des images d’une ombre d’une femme qui rôde dans le quartier. Des signalement de fantômes ou de bruit bizarre sont apparu peu après. Dû au fantôme de la jeune femme, le locataire a déménagé et personne ne semble vouloir y emménager de nouveau. C’est pourquoi le propriétaire fut forcé de démolir l’appartement en 2012. Depuis ce jour, le fantôme a disparu et on ne sait pas ce qu’il est devenu …

Légende n°2 :  Cho-nyo-Gwishin, le fantôme vierge

HalloweenC’est l’histoire d’un homme qui vivait dans un appartement au dernier étage de son immeuble. Une nuit, alors qu’il dormait, il se fit réveiller par le bruit de quelqu’un qui toquait à sa porte. À moitié endormis, il demanda de qui il s’agissait et une voix lui répondit : “Ferme les yeux et compte jusqu’à 100 et ne fais aucun autre bruit où tu mourras”. Il ouvrit la porte, mais ne vit personne, étant quelqu’un de très superstitieux, il commença à compter. Arrivé à 49, la curiosité eue raison de lui et il ouvrit les yeux. Devant lui se tenait une Cho-nyo-gwishin qui le fixait du regard.

L’histoire s’arrête là, c’est à vous d’imaginer la fin. On commence doucement avec les deux légendes ici.

Légende n°3 : Kuchisake-Onna, Japon

Cette légende appelée Kuchisake Onna est originaire de l’air de Heian, donc entre 800-1200 ans auparavant. À cette époque vivait une belle jeune femme, elle était mariée à un samouraï vaniteux. Elle le trompa et lorsqu’il le découvrit, il lui trancha la bouche de part et d’autre de son visage jusqu’aux oreilles. Fier de son œuvre, il luit dit : “qui pensera que tu es belle maintenant ?”.

HalloweenAprès sa mort, son fantôme voulu se venger. Et depuis, on raconte qu’une femme apparaît lorsque des hommes voyagent seuls la nuit. Elle apparaît principalement aux hommes, mais il arrive qu’elle apparaisse devant des femmes. Cette femme porte un masque de chirurgie, ce qui n’est pas inhabituel au Japon. Elle vous interpelle et vous demande : suis-je belle ? (Watashi Kirei?). Si vous lui dites “non” elle vous tue instantanément ou vous coupe le visage pour que vous lui ressembliez avec de longs pairs de ciseau.

Si vous lui répondez “oui”, elle enlève le masque révélant sa bouche fondu et vous dit : et maintenant ? (kore demo?). Vous aurez alors 3 possibilités ici :

vous lui répondez non, dans ce cas elle vous tuera sans merci en vous tranchant la bouche. Si en revanche vous répondez oui, cela ne vous sauvera pas la vie. En effet, elle vous suivra jusqu’à chez vous et vous tuera sur le pas de votre porte ! Votre seul espoir de survie serait de lui répondre : “bof-bof” ou “moyen”. Cette réponse la fera réfléchir à votre réponse et vous donnera la chance de vous enfuir sans qu’elle ne voit par où vous partez. Sans cette distraction, vous ne pourrez pas vous enfuir, car elle apparaîtra devant vous avant que vous ayez le temps de courir.

Légende n°4 : Hanako-san, Japon

Hanako san ou Hanako des toilettes est une légende urbaine japonaise. Hanako serait une jeune fille qui enterrait les toilettes des écoles. Elle apparaîtrait si vous criez son nom. HalloweenL’origine de la légende n’est pas très claire, certains disent que c’est le fantôme d’une jeune fille tuée lors d’un bombardement de la Seconde Guerre mondiale. D’autre en revanche pense que c’est le fantôme d’une jeune fille tuer par un parent ou un étranger.

La légende raconte que si une personne va dans les toilettes des filles au 3e étage et toque avant de demander : “es-tu la, Hanako san ?”. Elle entendra une voix lui répondre “Je suis là” et si cette personne décide d’ouvrir la porte, elle trouvera une petite fille en jupe rouge debout derrière. C’est une légende populaire et très connue au japon. Les écolières y jouent beaucoup comme un moyen de prouver leur courage. C’est également utilisé comme méthode de bizutage dans certains cas.

Légende n°5 : Teke Teke, Japon

Teke teke ou tek-tek est une légende urbaine japonaise très connue. C’est l’histoire d’une jeune fille qui tombe sur les rails alors qu’un train arrivait, elle mourra couper en deux par ce train. Maintenant, devenu un esprit vengeur, elle voyage sur les mains ou les coudes traînant son buste. HalloweenLorsqu’elle s’approche, vous entendez le son “tektek” qui est le bruit de son corps qui traîne sur le sol. Si elle rencontre quelqu’un la nuit et que cette personne ne court pas assez vite, elle la tuera en la coupant en deux. Exactement comme elle fut tuée par le train

On raconte qu’un jeune écolier rentré à la maison la nuit lorsqu’il aperçut une jeune fille les coudes sur les rebords d’une fenêtre. Ils se sourirent un moment et le jeune garçon se demanda ce que faisait une fille dans une école pour garçon. Mais avant qu’il ne puisse lui poser la question, elle se jeta hors de la fenêtre et montra que la moitiés de son corps était absent. Effrayé, il resta clouer sur le trottoir, mais avant qu’il ne puisse s’enfuit, elle lui coupa le corps en deux aussi.

 Adaptations: 

Ces histoires pour la pluspart ont des adaptations cinématographique ou par papier ! 

Films:

Manga

Anime:

Quelle est votre légende préférés ?

 

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Facebook
Facebook
INSTAGRAM