Oct 17

La Légende du Serpent Blanc: Madame Serpent Blanc

Madame Serpent Blanc:

Serpent

La légende du serpent Blanc plus connu sous le nom de Madame Serpent Blanc est une légende chinoise très connue. (Pour ne pas dire la plus connue). Elle est tellement populaire qu’elle fut adaptée dans beaucoup d’opéra chinois, de films, et même dans des séries télé. La légende fut écrite durant la dynastie Ming par Feng Menglong dans “Histoire pour mettre en garde” au chapitre 28. L’histoire est aujourd’hui connue pour être l’un des quatre grands folklores chinois. Les autres étant Meng Jiangnü, La Romance de Liang Shanbo et Zhu Yingtai et enfin Le Bouvier et la tisserande.

L’histoire très connue :

Tangyuan La légende raconte que Lü Dongbin (un des huit Immortels de l’époque), déguisé vendaient des Tangyuan (voir image) au Pont brisé près du Lac de l’Ouest à Hangzhou. Un homme du nom de XuXian lui acheta des Tangyuan sans savoir qu’en réalité, c’était des pilules d’immoralité. N’ayant pas faim durant trois jours après avoir ingurgité les pilules, Xu Xian retourne voir Lü Dongbin. Celui-ci en rigole tout d’abord puis porte Xu Xian la tête en bas par-dessus le pont, cela permit à Xu Xian de vomir ces pilules dans le lac.

Mais dans le lac vit l’esprit d’un serpent blanc s’entraîne depuis des années à la magie Taoist pour devenir immortel. Voyant les pilules tomber dans le lacs, elle les avale et gagne de grand pouvoir magique. Dès lors, elle se sent très reconnaissant à Xu Xian. Dans ce même lac, vit un esprit de tortue d’eau douce qui n’ayant pas réussi à avaler la moindre pilule est très jaloux du serpent blanc. Un jour, un mendiant ayant attrapé un serpent vert veut le vendre. Alors, le serpent blanc se transforme en jeune femme et décide d’acheter ce serpent pour lui sauver la vie. Le serpent vert, lui en sera éternellement reconnaissant. Après cela, il considère l’esprit du serpent blanc comme une grande sœur

Dix-huit ans plus tard:

Lors du festival de Qingming, les serpents (blanc et vert) se transforment en deux jeunes femmes: Bai Suzhen (le blanc) et Xiaoqin (le vert). Ils rencontrent Xu Xian près du pont et celui-ci leur prête son parapluie, car il pleut. Petit à petit Xu Xian et Bai Suzhen tombe amoureux et se marie. Ils partent ensuite vivre à Zhenjiang où ils ouvrent une “pharmacie” (boutique médicale).

Pendant ce temps-là, l’esprit de la tortue d’eau douce a amassé suffisamment de pouvoir pour prendre forme humaine. Elle se transforme donc en moine bouddhiste appelé Fahai, toujours très énervé contre Bai Suzhen, Fahai complote pour briser sa relation avec Xu Xian. Il se rapproche de Xu Xian et lui dit de faire boire à sa femme un vin associé au festival de Duanwu durant la fête. Bai Suzhen ne suspectant rien, boit ce vin et révèle sa vraie nature à son mari (celle d’un grand serpent blanc), dû au choc, Xu Xian meurt. Bai Suzhen et Xiaoqin (le serpent vert) décident d’aller jusqu’au Mont Emei, bravant le danger pour voler une herbe magique qui ramènera à la vie Xu Xian.

Après être revenu à la vie, Xu Xian continue d’aimer Bai Suzhen malgré le fait qu’elle soit un serpent blanc. Mais Fahai n’a pas dit son dernier mot et capture donc Xu Xian pour l’emprisonner dans le temple de Jinshan. Bai Suzhen et Xiaoquin vont donc combattre Fahai pour libérer Xu Xian. Mais elle ne réussit pas à sauver son Mari, car elle est enceinte et donc ses pouvoirs sont limités. Xu Mengjiao. Fahai, continue de les poursuivre et finit par battre Bai Suzhen et l’emprisonner à Leifeng Pagoda. Quant à Xiaoquing, elle réussit à s’enfuir, mais promis à se venger.

Vingt ans plus tard:

Kasaya Xu Mengjiao remporte un prix de meilleur savant de la part des examinateurs impérial et rentre triomphant chez ses parents. Au même moment, Xiaoqing, qui a passé les dernières années à améliorer ses pouvoirs se dirige au temple de Jinshan pour battre Fahai. Elle gagne la bataille et libère Bai Suzhen qui retrouve son mari et son fils. Fahai lui s’enfuit et se cache dans l’estomac d’un crabe.

(On dit en Chine que le gras interne du crabe est Orange parce qu’il ressemble à son Kasaya (habit orange porté par les moines bouddhistes: voir image)

Information importante sur la version originale:

  • Le nom Bai Suzhen fut inventé bien plus tard, dans l’œuvre originale le serpent est connu sous le nom de “dame blanche”
  • L’histoire originale ne comporte pas d’histoire d’amour, mais parle du bien (Bai Suzhen) et du mal (Fahai). La romance fut rajoutée plus tard

Adaptation :

La liste est très longue, mais je vous en mets juste quelques-uns !

Opéra et théâtre : White Snake, Green Snake (2005), The Legend of the Withe Snake, Madame White Snake

Films : The Tale of the White serpent, Madam White Snake, the sorcerer and the white snake

Livres: The Legend of the White serpent, Madam White Snake

Noter que certaines adaptations ont beaucoup modifié l’œuvre originale : dans certains cas, vous verrez que le serpent vert (Xiaoquing) trahit le serpent blanc. Fahai paraît plus “gentil” comparer au livre et de plus l’histoire de son passé change parfois un peu.

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Facebook
Facebook
INSTAGRAM