Avr 17

Un Shogun, qu’est ce que c’est?

Le Shogunat au Japon

Japon; shogun

Tout d’abord, le terme Shogun vient du Japonais Shōgun, qui signifie “général”. Il est l’abréviation de seiitaishogun signifiant “grand général pacificateur des barbares”. Par la suite lors du règne de Minamoto no Yoritomo, ce terme devint un titre héréditaire. On a donné ce titre au dirigeant de facto (dictateur militaire japonais). Mais ce titre fut finalement abandonné au début de la constitution de la noblesse japonaise (kazoku).

Néanmoins, la première utilisation du mot “Shogun” fut utilisée de l’année 794 à 1185 durant la période de Heian. Les Japonais combattaient les indigènes du Tohoku qui refusait de se plier au régime de l’empereur. Le seiitaishogun le plus connu fut Sakanoue No Tamuramaro qui a contrôlé les indigènes durant le règne de l’empereur Kanmu. Une fois que les Emishi (indigènes) et les Aïnous (aborigènes) vaincu, la cour de Heian a abandonné ce titre.

Plus tard, au début du 11ème  siècle, la politique nippone devint de nouveau violente. C’est pendant la guerre de Genpei de 1180 à 1185 que les clans de Taira et Minamoto se battent pour prendre le contrôle de la cour impériale. Cette époque établit le Shogunat de Kamakura de 1192 à 1333. Le titre de Seiitaishogun est remis au goût du jour.

Enfin en 1192, Minamoto No Yorimoto se donna le titre de Shogun. Et permis à sa succession de régner sur le Japon pendant 150 ans. Malgré l’existence des empereurs qui continuaient de maintenir le pouvoir spirituel et théorique, les shoguns contrôlaient vraiment le pays.

La fin du Shogunat

Le shogunat d’Ashikaga fut proclamé en 1338 occupant le district de Muromachi à Kyoto. (la Capitale de la cour impériale à l’époque.) Quoiqu’il en soit, ils finirent par perdre le pouvoir et le Japon commença une chute vers un état de violence sans foi ni loi. On appelle cette période le Sengoku et beaucoup de Daimyo (titre de noblesse, les plus puissants gouverneurs) se sont disputés pour trouver la prochaine dynastie de shogunat.

C’est en 1600 que le clan des Tokugawa sortit vainqueur. Le Japon fut donc sous la domination de leurs shogunats jusqu’en 1868. En 1868, la révolution de Meiji renverse le shogunat en place. Le pouvoir est retourné à l’empereur une bonne fois pour toute.

On comprend aujourd’hui, que c’était une structure politique très complexe. En effet, l’empereur était considéré comme un dieu et représentait le symbole ultime du Japon, mais n’avait pas de réel pouvoir. Si des lettres venant de l’étranger arrivées au japon, elles étaient adressées à l’empereur, mais c’était le Shogun qui les lisait. C’était également au shogun de décider comment y répondre.

Enfin, après une année, le shogunat de Tokugawa décide qu’il n’y avait pas d’autre choix que d’ouvrir les portes au pays étranger. Ce fut une décision fatidique ou comme certains le pensent une décision catastrophique. En effet, suite à cela, la politique féodale japonaise chuta. Il y eut tellement de changement politique et social que ça marqua la fin du shogunat.

 Si vous souhaitez en savoir plus, vous avez deux options ! 

Il existe un DVD Intégrale d’une série sur les Shoguns que vous trouverez ici.

Mais si vous êtes plus livres, vous trouverez un livre à ce sujet sur ce lien. 

Dites-nous ce que vous en pensez ! Je préfère personnellement le film, car le livre semble se concentrer plus sur les Samurais ! Mais je n’ai pas fini ma lecture et il peut être tout aussi bien ! Les gens aimant beaucoup lire des livres dites historiques pourraient probablement l’adorer.

 

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Facebook
Facebook
INSTAGRAM