«

»

Avr 10

Mae Nak: La légende du fantôme amoureux

Légende du Mae Nak

La légende de Mae Nak concerne un jeune couple, Mak et Nak qui forment le parfait amour. L’histoire se déroule au XIXème siècle durant le règne du roi Rama IV.

Peu après leur mariage Nak tombe enceinte, mais Mak doit malheureusement se rendre au combat. (Le roi Rama IV part en guerre.) Durant le combat, il est gravement blessé et doit se soigner. Il ne peut donc pas retourner dans son foyer. Durant son absence, Nak accouche et meurt des suites de l’accouchement. L’enfant trop chétif ne survit pas non plus.

Quelques semaines après ces événements tragiques, Mak rentre enfin chez lui. Lorsqu’il arrive chez lui, il retrouve sa femme et leur bébé au coin du feu. Mak ne sachant pas que celle-ci est décédée, ne voit rien d’anormal. Les voisins, en revanche, tentent de lui expliquer que sa femme est un fantôme. Toutefois, les tentatives pour le prévenir échouent. En effet, tous ceux qui tentent de le mettre en garde meurent par malchance ou par un accident que Nak provoque.

Mak ne se doute de rien et vit paisiblement son mariage. Jusqu’au jour où Nak fit accidentellement tomber un aliment au sol et qu’au lieu de se déplacer pour le récupérer, elle allongea son bras. Mak prétexta une envie d’uriner pour aller se cacher dans le Wat Mahabut (lieu sacré où les fantômes ne peuvent pas entrer). Le fantôme de son épouse ne lui voulait aucun mal, elle voulait seulement rester avec son mari. Mais sa fuite, l’a rendu furieuse et elle décida de s’en prendre violemment aux habitants du quartier pour obliger son époux à sortir.

Un exorciste réussit tout de même à capturer Nak et à l’enfermer dans une jarre qu’il jeta dans le canal.

À partir de cet événement, la suite de l’histoire comporte plusieurs versions différentes :

1er : quelques années plus tard, des pêcheurs trouvent la jarre et libèrent Nak sans le savoir.
2ème : un couple trouve la jarre et libère Nak sans le savoir

Un autre exorciste capture encore une fois Nak. Il confine son esprit dans l’os du front et l’attache à sa ceinture pour l’avoir à l’oeil. La légende raconte également que l’exorciste l’aurait légué à la famille royale qui la possède encore aujourd’hui.

Cette histoire marque encore beaucoup la Thaïlande aujourd’hui, c’est pourquoi un hôtel fut installé près de Khlong. On y dépose des fleurs, des jouets et des vêtements pour l’enfant de Nak. C’est aussi à cet endroit que les jeunes couples viennent prier pour que leur couple soit aussi fort et durable que celui de Nak et Mak.

Certains Thaïlandais superstitieux ont installé des maisons aux esprits (petite maison) pour repousser les mauvais esprits) pour se protéger de Nak qui rôde toujours.

Cette histoire reste populaire non seulement dû à ce lieu de prière, mais aussi, car depuis 1959, les films à ce sujet abondent (tel que Ghost of Mae-Nak). Il existe également un Opéra et un album de musique à propos de cette légende.   

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Facebook
Facebook
INSTAGRAM